Office de Tourisme


Saint-Bressou
   (131 hab)

  En bordure sud du Ségala, à 7 kilomètres au sud-est de Lacapelle-Marival, Saint-Bressou, situé sur le GR. 6 (Conques-Rocamadour), s’étage au pied du Pic du même nom et ressemble aux villages qu’on peut voir dans l’Auvergne voisine.

Situation

En bordure sud du Ségala, à 6 kilomètres au sud-est de Lacapelle-Marival, Saint-Bressou, situé sur le GR. 6 (Conques-Rocamadour), s’étage au pied du Pic du même nom et ressemble aux villages qu’on peut voir dans l’Auvergne voisine. Son altitude moyenne est de 550 m, mais son relief est très accidenté puisqu’il s’échelonne de 274 à 619 m. à son point culminant.

Ses pentes étaient autrefois le domaine des châtaigniers : en 1826, la commune était répertoriée pour 60% en châtaigneraie. Aujourd’hui, ce pourcentage est moindre mais, pour perpétuer la tradition, de nouveaux vergers de châtaigniers ont été plantés depuis 1980. Les résineux (souvent des pins Douglas) ont progressivement couvert le cinquième du territoire communal.

 

A découvrir...

De la table d’orientation, construite au sommet du Pic de Saint-Bressou à une hauteur de 619 m, on jouit d’une magnifique vue panoramique, allant jusqu’aux Monts d’Auvergne, l’Aveyron et le Causse. Un relais de radio (RFM) y déploie ses antennes.

Le hameau de Mialet possède une jolie petite église romane qui a été remaniée à la fin du XIXème siècle, ainsi qu’un pigeonnier circulaire, antérieur à la Révolution.

Le visiteur appréciera les petites routes escarpées, les chemins ruraux ou forestiers bien entretenus qui sont autant de lieux de randonnée dans le calme et la fraîcheur des sous-bois, parmi fougères et bruyères (et parfois les champignons !). On y croise souvent des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle car le village est situé sur le GR 6 (Conques-Rocamadour).

Le plan d’eau de Sagnes, en direction de Cardaillac, d’une surface de 1,2 ha. est aménagé pour les pêcheurs, c’est un lieu apprécié pour la promenade, et pourquoi pas, pour un pique-nique au bord de l’eau.